C'est l'histoire d'un flic, d'un mutant, d'un vampire et d'un belge qui rentre dans un bar...

J'ai pas trouvé mieux comme titre pour les 4 films que j'ai vu cette semaine. A priori, aucun point commun entre eux, si ce n'est qu'il était plutôt moyen, voir mauvais.

Commençons par un film de flic, enfin, plus une comédie qu'un film d'action je parles de:

"Very Bad Cops"

Déjà, qu'est ce que c'est que ce titre? "Very Bad Cops"...VERY BAD...si je tape Very Bad sur allociné, pas moins de 4 films sortis entre 2009 et 2011 ont pour titre Very Bad quelque chose. Le premier coup de gueule est destiné à la francisation des titres de films, parce que oui, en VO, Very Bad Cops se nomme "The other guys", aucun effort pour traduire ça (quoique la traduction mot à mot est à proscrire, les Quebecquois qui renomme la série "Lost" en "les perdus" -______-) ou alors, je ne sais pas on laisse le titre original, c'est pas si dérengeant et au moins on ne montre pas que l'on est à cours d'idée.

Enfin passons, dans VBC, on a du lourd, Samuel Jackson, The Rock (qui ne s'appel plus comme ça mais comme j'ai la flemme de chercher son nom d'acteur, on va se contenter de ça), Mark Wallberg et Will Farel. Will Farel qui ne me fait plus rire depuis...toujours....il est toujours cantonner à des rôles d'abrutis profond, encore ici, et c'est lassant. Je me suis bien marré au début, enfin, surtout le dénouement des scènes de Jackson et Rock, après l'histoire ne m'a pas tenu en haleine pendant 1h47 et j'avoue que j'ai décroché. Mark Walberg est plutôt drôle et son rôle ainsi que les gag autour de lui sont réussi.


"Wolverine Origins"

Film vu dés qu'il était disponible sur le net SANS effet spéciaux, ce qui en fait un film hilarant que je recommande, "Wolverine Origins" c'est un film pour séduire le néophyte en Xmen, ce n'est même pas du fan service, vu le combat final entre Deadpool (qui ne ressemble à rien) Dent de Sabre et Logan. Un prequel réussit qui nous donne une explication au pourquoi du comment. Asser agréable à regarder, un film d'action Pop Corn ou il ne faut pas chercher plus loin (en même temps c'est ce qu'on lui demande). Je regrette juste certains second rôles qui ne servent à rien (Will I AM) mais bon c'est un film qui est porté par le charisme de Hugh Jackman, donc on peut pardonner certaines choses.



"Mords moi sans hésitation"

LA parodie annoncer du film "Twilight" (qui est lui même une blague, j'ai beaucoup ris en voyant le premier). Début du film prometteur, un sensation retrouvé de "Scary Movie", mais, le flan qui retombe aussi vite. Je pensais voir un film con qui suprend par certains gag (le coup du type en fauteille qui se leve pour se battre, j'avoue c'était inattendu) on arrive vite à des blagues facile (Jacob et sa transformation en loup garou tout au long du film) et...on s'ennuit....Dommage, l'acteur qui incarnait Oswald dans le "Drew Carrey Show" annoncé du bon.



"Dikkenek"

Et pour finir "Dikkenek". Un film avec un nom Belge, fait par un Belge, avec des belges...pour des belges? Dans l'ensemble, ça aurait pu être bien mieux, c'est une comédie avec des personnages au vitriol, qui se croise plus ou moins tous pendant le film...après je n'ai pas trouvé de scénario. Le personnage de J.C. est juste énorme, François Damiens un peu moins en photographe amateur pervers (l'accent très prononcé de l'acteur m'a empêché de comprendre certaines répliques), Mélanie Laurent....a des seins, c'est tout ce que je trouve à dire d'elle quand à Marion Cotillard, une prof un peu obsédé par la mort qui fait peur a ses élèves, ça pouvait être drôle si elle avait été...moins...insupportable.

[Fan Art] The legend of Zelda: Wind Waker


Petit Fan Art qui m’aura pris pas mal de temps...je n'ai pas réussi a faire ce que je voulais depuis le départ et j'avais une autre vision de ce que ça aurait donner en étant terminer mais, j'en suis loin ***rire***. La colo me plait, le style cartoon que j'aime est présent grâce aux traits appuyés, mais je perds trop de temps en clean le dessin de départ, c'est découragent. Dans l'ensemble, ça manque de dynamisme, Link ne devait pas ressembler à ce qu'il est (un visage plus rond, plus enfantin était prévu), pour Zelda..je n'avais aucune idée de ce que j'allais faire, tout comme Ganondorf, mais lui il ressemble un peu plus à quelque chose...

Pourquoi Wind Waker? J'ai tout juste rebranché le Game Cube (qui a bien pris la poussière) et je me disais que je me le referais bien. Il est quand même bien à part dans l'univers des Zelda, rien que pour les cut scène finale où on en apprend un peu plus sur les motivations de Ganondorf...

Pour finir un petit remix du thème (magnifique, épique...) d'ouverture de Wind Waker: "Ancient Hero"



En un seul mot:


Mauvais. 

Que dire de "Paul"? Paul est le nom d'un extraterrestre qui s'est planté sur la terre dans les années 60 (au passage, écrasant un chien qui s'appelait lui même Paul) et qui à été capturé par l'armée US. On découvre qu'il est à l'origine de plein de truc (le scénario d'E.T., de l'agent Mulder dans X-Files,...) mais qu'ils en on finit avec lui et que l'armée ne veut plus qu'une seul chose: le disséquer. Donc il fuit. Il rencontre deux geeks, Laurel et Hardy, le gros et le maigrichon, qui sont fans d'Ufologie (tout ce qui touche aux bons hommes vert) qui vont l'aider à rejoindre l'endroit ou ses potes l'attendent. 

Série de personnages pas très utiles qui se succèdent, la fille borgne et ULTRA catholique, qui remet ses croyances en doute après que Paul ait soigné son oeil, le père de la fille qui les pourchassent, un méchant qui est en fait un gentil, deux flics débiles (dont l'un finira brûler et écraser quand à l'autre il sera juste brûler), Sigouney Weaver qui fait une apparition... éclaire. Ajoutons à ça, l'alien qui sauve le gentil qui l'a lui même sauver alors qu'en sauvant la vie du gentil l'alien meurt (c'est très con, vous me suivez toujours?) mais que ça se finit en Happy Ending.

Le film aurait pu être drôle, d'après les critiques je m'attendais à une parodie de film de SF, mais a part deux ou trois clichés, rien de fun. Je ne m'attendais pas à un super film, mais plutôt à une comédie du genre "je laisse mon cerveau à l'entrée de la salle et je me marre" et en fait c'était plutôt "oh putain, il doit être tard...quoi? il est que 22h?!" Printemps du cinéma oblige, la salle était pleine...mais...grand étonnement, pleine....d'enfants! Alors là, je n'ai pas compris (vu le langage, notamment toute les scènes où l'ancienne catho se décoince) et ça m'a valu un fou rire lorsqu'un enfant à dit "oh maman...il est mort..." me demandant si je n'étais pas venu voir un film pour enfant.

Paul fera rire enfants de moins de 10 ans, pré-ado et ado. C'est tout.

Prendre un enfant par...le piiiied


Rien de bien palpitant, juste un vieux truc griffonné sur une feuille en Janvier que j'ai voulu mettre en couleur. C'est pas toujours très propre, le sujet est pas tip-top, mais j'aime bien mon trait et le coté "cartoon" qu'apporte un gros trait en guise de contour. Au moins, je reprends un peu le crayon en main, c'est déjà ça!

Revue cinéma

En contraste avec le dernier article posté, ce même jour, qui n'a juste pour but de sauvegarder sur le net les cacas graphique que j'ai pu faire (l’intérêt étant d'apprendre de ses erreurs) j'ai envie de faire le point sur les quelques films que j'ai vu récemment, en Dvd ou en Salle.

On va faire court pour en ce qui concerne les films en salle: Tron, l'héritage. Bah oui rien de bien palpitant au box office en ce moment, peut être "Paul", mais, je me le réserve pour le printemps du cinéma, qui risque de pas être génial cette année.


 Alors "Tron" (prononcé TRONNE, et non Tron, comme un tronc d'arbre ou un étron), suite d'un film culte de Disney sorti des 80's, prouesse visuelle à l'époque qui à mal vieillit (travail graphique sur ordinateur uniquement par commande de texte, sans souris), je l'attendais impatiemment pour plusieurs raisons:
comment adapter/recréer l'univers d'un film culte sans le dénaturé 20 plus tard? la B.O. du film? Olivia Wilde?

Et j'avoue dans l'ensemble être plutôt satisfait du résultat. Esthétiquement, Tron, ça claque. Oublions le kitchisime costume blanc avec des néons bleues, place au noir, très présent partout dans le monde de Tron. C'est très beau et classe! Niveau son, les Daft Punk ont fait une très belle B.O. avec des titres électro comme le fameux "Derezzed" que l'on a entendu partout.


Cependant, le film est décevant sur bien des points...Olivia Wilde ne fait que confirmer mes doutes: je n'aime pas les femmes aux cheveux courts...***rire*** elle est bien mieux avec les cheveux long! (voir ici). 

Non le plus affligeant dans Tron c'est la 3D. Un petit message en début de séance nous annonce que le film sera en 2D dans le monde réel puis en 3D une fois que nous serons projeter dans le monde de Tron et comme beaucoup je n'ai pas vu de différence. Apparemment le film aurait été tourné avec le même système de Fusion Camera que celui qu'a utilisé Cameron pour "Avatar" (qui m'avait fortement déçu). On a l'impression de profondeur mais rien ne nous sautes au visage. Dommage! La 3D est ici utilisé à des buts commercial, et, ne pas avoir le choix entre une projection 2D et 3D dans mon cinéma me fait dire que l'on m'entube! On s'imagine voir des objets en 3D dans le monde en 2D comme la moto de Sam, qui n'est juste qu'une image floue...

Je n'aurais pas été voir Tron pour son scénario, prévisible bien avant de voir le film, cependant des passages auraient mériter d'être éclaircie, comme la création/destruction de la forme de vie bio-mécanique du film. Quand à la fin, le commentaire d'un de mes voisins "Il aurait pas pu faire ça dés le début?" est totalement justifié et je ne parle pas de l'ancien gentil qui est devenu méchant puis quand il se rend compte qu'il combat les gentils et du coup il redevient gentil et attaque le méchant, mais le méchant est plus fort et notre ancien méchant nouveau gentil "meurt" même si on voit qu'il est toujours vivant. Cliché.
En résumé Tron, l'héritage est un blockbuster high tech qui remplit sa mission à laquelle on aurait rajouté quelques suppléments.

Paranormal Activity:
Ma petite amie étant amatrice de ce genre de film (que je n'aime pas vraiment) je me suis pris à regarder ce film jusqu'au bout. La réputation d'épouvante qu'il a est totalement exagéré. Le film est lourd, enfin, le personnage de Mika est d'une lourdeur (rien a voir avec la vache ou le mec qui chante que les grosses sont jolies)...le type qui ne croit pas aux fantômes mais qui film tout ce qui se passe d'étrange chez lui...mouais. J'avoue avoir un peu frissonner, mais pas de quoi fouetter un chat. 

Phénomène Paranormaux:
Alors la, je suis tombé sur un navet ignoble. Premier visionnage, j'ai dormi. Second visionnage, j'ai lutté pour ne pas rire/fuir/me rendormir. Un message de Milah Jovovich (je ne sais pas si l'orthographe est correcte et de toute façon je m'en fous, je l'aime pas ***rire***) précède le film pour nous dire que les évènements sont réels et qu'il ne tient qu'a nous de croire aux images documentaires du film qui se veut être l’adaptation de ces documentaires. Alors, on est aux Etats Unis, dans un petit bled à la montagne, et Milah est une psy. Des tas de messieurs et de madames viennent la voire pour leurs dires qu'ils voient des chouettes en étant sous hypnose avant de péter un câble et de mettre fin à leurs jours les jours suivants...mais en fait il s'agit d’enlèvement par des aliens....mmmm ok....On ne croit pas du tout aux faux documentaire et le film est sans grande surprise. Cris, morts, aliens flous pendant 1H30.

Fleur du désert:
L'histoire vraie d'une petite fille africaine excisé qui s'enfuit de chez elle, se retrouve à Londres et devient un top model malgré tout. Ou comment résumé le film de 2h en 1 phrase. Rien de réjouissant. Un biopic avec une jolie actrice et de jolis décor.


Oldies et autres trucs publiés sur l'ancien blog

Publicité